Dawah Office I.C.D.O

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

84 10 Quant à celui qui recevra son livre derrière son dos,

Haadith Aleatoire

Le Messager d'Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah aime, lorsqu'une personne effectue une chose, qu'elle le fasse avec soin. » Rapporté par 'Alâ' et considéré comme bon par Albâny.

Social

Follow us on

Follow us on Youtube

WhatsApp This Page Now

Industrial City Jeddah Dawah Office Arabic website

Tweets I.C.D.O

United States 77.6% United States
France 7.8% France
Saudi Arabia 3.0% Saudi Arabia
Romania 1.4% Romania
United Kingdom 1.4% United Kingdom
Canada 1.1% Canada
Belgium 1.0% Belgium
Total:  96  Pays

0597359

En ligne:2
Aujourd'hui:254

14) Chapitre XIII . La cure de la pleurésie

 

LA MEDECINE PROPHETIQUE

 

Par IBN QAYYIM AL JAWZIYYA

 

 

 

 

Chapitre XIII


La cure de la pleurésie

 

Al-Tirmizi a cité dans son «Al-Jamé» d'après Zayd Ben Arkam que le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, a dit: «Soignez-vous de la pleurésie en moyennant les plantes aromatiques de la flore marine et l'huile».

La pleurésie, du point de vue des médecins, existe sous deux genres: réel et non réel. La pleurésie réelle est une tumeur qui affecte les côtés de l'aponévrose enveloppée. La pleurésie non réelle est une douleur qui affecte les côtés dû flanc résultant de la pneumo-péritoine maléfique et épaisse qui engendre une douleur pareille à celle qui se manifeste en cas de pleurésie réelle.


Cependant, la douleur dans ce dernier cas est durable alors que dans le cas de pleurésie réelle, la douleur est piquante. L'auteur de «La Loi» a dit: «Pourront survenir dans le flanc, les péritoines et les muscles renfermés dans la poitrine et les côtes, des tumeurs très maléfiques et douloureuses appelées «La pleurésie». Ces douleurs qui naissent dans les côtes peuvent résulter, non seulement d'une tumeur, mais de pneumo-péritoine.    Hippocrate a dit: «Les malades souffrant de pleurésie tireront profit d'un bain. Ceci eng­lobe toute maladie affectant les flancs et les douleurs pulmonaires résultant d'un mauvais tempérament ou d'humeurs épaisses ou piquantes sans engendrer une tumeur ou une fièvre».


Certains médecins ont dit: la pleurésie signifie, dans la langue grecque, la tumeur du flanc chaud ou la tumeur de chacun des organes internes. La tumeur de cet organe est appelée pleurésie si elle est une tumeur chaude uniquement.
La pleurésie réelle laisse apparaître cinq symptômes: la fièvre, la toux, la douleur piquante, l'essoufflement et la pulsation instable(1).
La cure mentionnée dans le hadith n'appartient pas à cette catégorie mais à la deuxième qui résulte de la pneumopéritoine. Les plantes marines - qui sont le costus indien - prescrites par le Prophète sont un genre de costus, conformément à des explications données dans d'autres hadiths. Pulvérisé en poudre fine et mélangé à de l'huile chauffée, on pourra en frictionner la zone infectée ou bien le lécher car il constitue ainsi un remède approprié, utile, décomposant et anéantissant la matière novice, tonifiant les organes internes et débouchant les obstructions. Le costus renferme ces qualités requises.
Al-Massihi a dit: «Le bois du costus est chaud, sec et constipant, revigore les organes internes, évacue les gaz gastro-intestinaux, débouche les obstructions, combat la pleurésie et élimine l'excès d'humidité. Le bois du costus est bénéfique également pour le cerveau. Il a dit: la plante aromatique maritime pourra être d'une utilité contre la pleurésie réelle si la maladie résulte d'un flegme et notamment en période de dégénération du fléau. Et Allah est omniscient».
La pleurésie fait partie des maladies graves. A été rapporté d'après Oum Salma: «Le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, tomba malade dans la maison de Maymouna. Lorsque la maladie s'apaisait, il sortit pour prier avec les gens et quand il sentit ses forces amollies, il disait: demandez à Aba Bakr de présider la prière. Sa maladie s'intensifia jusqu'à ce qu'il eut perdu conscience. Vu l'ardeur de ses douleurs, se sont rendus chez lui ses femmes, son oncle Al-Abbass, Oum Al-FadI Bent Al-Harath et Asma Bent Oumays.
Ils se sont alors concertés pour lui administrer un médicament par le coin de la bouche, ce qu'ils ont effectué concrètement alors que le Prophète était abattu. Dès qu'il se réveilla, il demanda: qui est-ce qui m'a fait ceci? Ce sont des femmes venues de ce côté. Il pointa son doigt vers la terre de l'Ethiopie.

 

(1)   Cette description correspond à la douleur de la poitrine qui résulte de la pneumonie. Cette douleur est apaisée par les médicaments antibiotiques tels que le sulfate et les injections de pénicilline.

Oum Salama et Asma lui avaient en effet donné le remède par le coin de la bouche. Ils dirent alors: 0 Prophète d'Allah, nous avons craint que la pleurésie ne soit emparé de vous. Il leur demanda:
Qu'est-ce que vous m'avez administré? Ils répondirent: le bois du costus indien et un soupçon de mémécyle tinctorial et de dégoutte-ment d'huile. Il dit: Quelle maladie Allah m'infligea! puis il dit:
J'adjure tous les membres de cette maison de prendre le médicament par voie buccale excepté mon oncle «Al-Abbass».
Dans les deux «Sahihs» est mentionné d'après Aisha, qu'Allah soit satisfait d'elle: «Nous avons administré le médicament au Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, par voie buccale alors qu'il avait dit: ne m'administrez point le remède par la bouche. Nous avons dit: c'est la répugnance du malade envers le médicament. Lorsqu'il reprit connaissance, il dit: ne vous avais-je pas interdit de me donner le remède par la bouche? Allah qu'à tous soit administré le médicament par voie buccale excepté mon oncle Al-Abbass car il n'a pas assité à votre acte.
De point de vue juridique, ce Hadith comprend la sanction du fautif par ce qu'il a commis si Allah n'a pas prohibé de le faire. Telle est la juste voie prouvée par la dizaine de preuves mentionnées dans un autre endroit de ce livre.
C'est ce que Ahmed a cité dans son «Moussnad» et c'est ce que les califes orthodoxes ont adopté. La sanction sera appliquée d'après la loi du talion concernant - par exemple - l'assénation de soufflets ou de coups au fautif. Plusieurs Hadiths confirment ceci et ne se heurtent à aucune contestation. Ce phénomène devra donc être approuvé.
 

 

comments
© 2008 . | Path2Islam