Dawah Office I.C.D.O

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

54 49 Nous avons créé toute chose avec mesure,

Haadith Aleatoire

17; Selon Abou Hourayra (RA), Le Messager de Dieu a dit : « Celui qui s’est repenti avant que le soleil ne se lève de l’Occident, Dieu agrée son repentir ». (Rapporté par Moslem).

Social

Follow us on

Follow us on Youtube

WhatsApp This Page Now

Industrial City Jeddah Dawah Office Arabic website

Tweets I.C.D.O

United States 77.6% United States
France 7.8% France
Saudi Arabia 3.0% Saudi Arabia
Romania 1.4% Romania
United Kingdom 1.4% United Kingdom
Canada 1.1% Canada
Belgium 1.0% Belgium
Total:  96  Pays

0597650

En ligne:3
Aujourd'hui:73

Non Musulman

Truth of Islam App

 

Truth Of Islam APP

truthofIslamInvite1

 

 

                                    iapple         google

 

If you are not a Muslim and want to discus with a Muslim about Islam

Si tu n’est pas musulman et tu veux discuter de l’Islam avec un musulman

Si usted no es un musulmán y quiere chatear con un musulmán sobre el Islam

 

 

 

 

Les Droits de l’Homme en Islam .Partie 2

 

 

Les Droits de l’Homme en Islam partie 2:

Halte aux Préjugés !

شبهات حول حقوق الإنسان في الإسلام

 

La préservation des biens
La préservation de l’espèce
La préservation de la parenté
L’Islam préserve les droits des faibles
La Préservation des richesses naturelles
Les Droits généraux et particuliers dans l’Islam
Les droits d’Allah impliqués par l’expression de l’Unicité « Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah ».
Les Droits du Messager Muhammad r impliqués par l’attestation qu’il est le Messager d’Allah.
Les Droits des deux parents
Le droit de l’époux sur l’épouse
Les droits de l’épouse sur l’époux
Les Droits des enfants
Les droits du détenteur du pouvoir sur les administrés
Les droits des administrés sur les dirigeants
Les Droits des voisins
Les droits des compagnons
Les droits des pauvres et des indigents

La préservation des biens

L’Islam protège avec vigilance les biens des individus en prescrivant des sanctions très sévères pour garantir leur préservation et les prémunir contre tout préjudice. C’est dans ce cadre qu’il a prescrit l’amputation de la main du voleur. Allah I dit : ( Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. )[76].

L’amputation ne se pratique pas de façon aveugle et arbitraire, comme se l’imaginent ceux qui ne connaissent pas réellement l’Islam. Il faut absolument que certaines conditions soient réunies pour son application, si l’une de celles-ci venait à manquer ou s’il y a un doute, la peine n’est pas appliquée.

- Le bien doit être dans un abri que le voleur brise pour s’en approprier. Quant au bien exposé, sans protection, si le voleur s’en accapare, il n’y a pas d’amputation, mais le coupable doit subir une peine forfaitaire définie par l’autorité et qui assure la préservation des biens individuels. Dans ce cas, en effet, c’est le propriétaire du bien qui a été négligent en ne prenant pas soin de son bien.

- Le motif du vol ne doit pas être la faim ou la soif, si tel est le cas, il n’y a pas d’amputation à appliquer conformément à ce qu’Oumar t a fait l’année de la disette.

- La valeur de bien volé doit atteindre le seuil minimum légal. En dessous de ce seuil, il n’y a pas d’amputation.

Il est à noter que cette peine et les autres peines légales dans l’Islam ne sont appliquées qu’en cas d’absence de tout doute possible, car le Prophète r a dit : «Repoussez, autant que vous le pouvez, les peines criminelles contre les Musulmans. Si vous trouvez une issue pour le Musulman, laissez-le, car il vaut mieux pour le souverain d’être indulgent par erreur que de sanctionner par erreur »[77].

Lire la suite...

Les Droits de l’Homme en Islam .Partie 1

 

Les Droits de l’Homme en Islam :

Halte aux Préjugés !

شبهات حول حقوق الإنسان في الإسلام

Abdou-Rahman ibn Abdoul Karim

Al-Sheba

Traduit de l’arabe par :

Editions Assia

(Yaqub Chérif) Revu par : Njikum Yahya D.

Table des matières

Le souci de l’Islam de garantir les droits fondamentaux
L’égalité dans l’Islam
L’Islam et la préservation des besoins vitaux de l’existence
La préservation de la religion
La Préservation de la Vie
La préservation de la raison
La préservation de l’honneur


Les Droits de l’Homme en Islam .Partie 2

Avant-propos

Louange à Allah et que la paix et la miséricorde soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons. Toute société humaine est censée garantir à ses membres des droits qui consolident leur lien d’appartenance à celle-ci, et leur permettent de vaquer à leurs occupations et d’accomplir leurs devoirs dans un environnement paisible et stable, mais dans la pratique, les rapports de force entre la société et les individus diffèrent selon les temps et les lieux. De nos jours, à l’échelle internationale, trois tendances majeures se dégagent à ce niveau.

- La première consiste à proclamer la supériorité de l’individu sur la société, qui ne dispose plus dès lors d’aucun moyen pour réguler l’exercice de sa liberté. L’individu y jouit de droits qui échappent à tout contrôle et mettent en péril la cohésion de la société, ce qui aboutit au matérialisme à outrance et à la prolifération de crimes odieux. Ce courant est appelé le capitalisme.

- La deuxième tendance est celle qui sanctifie le groupe au détriment de l’individu, qui se voit déniée toute volonté propre et se retrouve spolié de tous ses droits. L’Etat, qui s’est substitué à la société, ne lui en reconnaît qu’un faible nombre et seulement dans la mesure où ces droits servent l’intérêt de la société. Ce système est généralement connu sous le nom de communisme.

- Quant à la troisième tendance, elle répugne autant à imposer le primat de l’individu sur le groupe que l’inverse et entend plutôt accorder à chacun son dû. L’individu a des droits sur la société, de même que la société a des droits sur l’individu, des droits dont l’exercice est soumis à des règles et des conditions bien précises. Lorsque survient un conflit entre l’intérêt général et l’intérêt particulier, c’est au premier qu’est donnée la priorité.

Dans les lignes qui vont suivre, nous allons nous efforcer de présenter les droits de l’homme tels qu’ils ont été établis en Islam par le Livre d’Allah et la Sunna de Son Prophète Muhammad, qui sont les deux principales sources de l’Islam. Les droits de l’homme ainsi qu’ils sont compris en Islam, ont pour objectif de préserver la dignité de l’homme en tant qu’individu et d’introduire l’équité dans son rapport avec autrui. Nous sommes convaincus que le respect et la mise en pratique effective de ces droits contribueront –avec la permission d’Allah- au bonheur de l’humanité et sauront répondre aux aspirations des sociétés humaines en termes de sécurité, de développement et de prospérité. En effet, il ne s’agit pas là d’élaborations théoriques et expérimentales échafaudées par des idéologues, ou de concepts cristallisant les besoins d’une époque ou d’un mouvement politique ; dans la mesure où ces droits ont été établis par Celui qui a créé l’homme et connaît mieux que quiconque ce qui convient à Sa créature, comment douter de leur adéquations avec les besoins de l’être humain ? Le Noble Qur’an –qui est la première source de la législation Islamique- et la Sunna du Prophète –qui en est la seconde source et qui regroupe les faits, dits et approbations du Prophète recensés et conservés depuis plus de quatorze siècles– traitent abondamment de ces droits ainsi que du rang éminent conféré à l’homme. Allah le Très-Haut dit : ( Certes, nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. )[1]

Cette distinction dont jouit l’homme implique qu’il ait des droits qui lui garantissent la pérennité de son existence et la perpétuation de son espèce, et lui permettent d’exercer sa liberté et de s’acquitter des responsabilités et obligations inhérentes à sa fonction de vicaire d’Allah sur terre, évoquée par Allah I en ces termes : ( C’est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a élevés, en rangs, les uns au-dessus des autres ) [2].

Les droits de l’homme en Islam ne se limitent pas seulement à la durée de sa vie mais continuent même après sa mort. La communauté est ainsi tenue de faire honneur à sa dépouille en procédant à une dernière toilette, lors de laquelle le corps sera lavé, parfumé avant d’être enseveli dans un linceul blanc et neuf, après quoi le mort a droit à une prière mortuaire. Abou Houreira t rapporte qu’il a entendu le Messager d’Allah r dire : «Lorsque vous faites la prière mortuaire, invoquez sincèrement Allah en faveur du défunt»[3]

Il est interdit de profaner et de mutiler le corps d’un défunt, car le Prophète r a dit : «Briser l’os du défunt est pareil à briser l’os du vivant en terme de péché»[4]

Il est également interdit de l’exhumer, de s’asseoir ou de marcher sur sa tombe, car le Prophète r a dit : «Que l’un de vous s’asseye sur une braise ardente qui brûle ses habits jusqu’à atteindre sa peau est mieux pour lui que de s’asseoir sur une tombe»[5]

Son honneur doit également être préservé et l’on doit se garder de parler de lui en mauvais termes après sa mort. Le Prophète r a dit à cet effet : «Evoquez les bienfaits de vos morts et gardez-vous d’évoquer leurs méfaits»[6].

Ses enfants et ses proches parents ont d’autres devoirs envers lui, comme implorer le pardon de ses péchés et la miséricorde d’Allah en sa faveur, ou exécuter son testament et ses engagements après sa mort. Répondant à un homme qui lui avait demandé : «Y a-t-il encore pour moi un moyen de montrer mon dévouement envers mes parents après leur mort ?» le Prophète r dit : «Oui, tu dois prier pour eux, implorer le pardon d’Allah en leur faveur, accomplir leurs engagements après leur mort, respecter leur lien de parenté et bien traiter leurs amis»[7]

Le lecteur ne manquera pas de noter une certaine similitude entre les droits évoqués et ce que prônent certaines organisations qui ont pour vocation [de faire respecter] les droits de l’Homme. Mais le discours de l’Islam à ce sujet existait déjà quatorze siècles avant leur création ; par ailleurs, les droits tels qu’ils sont énoncés par ces organisations laissent entrevoir des imperfections et des défauts, parce que dans la plupart des cas, le discours proclamé vise moins à préserver les droits de l’Homme en tant que tel, qu’à préserver l’Homme dans le but de l’exploiter au profit d’intérêt d’individus ou de groupes. La preuve en est que, dans beaucoup de régions du monde, nous voyons de nombreux cas d’hommes et de femmes dont les droits élémentaires sont précisément bafoués. Malgré cela, ces pays prétendument promoteurs des droits de l’homme continuent à afficher une certaine indifférence devant cette flagrante violation des droits de l’Homme, non pas par impuissance, mais parce que la préservation de leurs intérêts leur impose de ne pas intervenir pour préserver ce qu’ils prônent tambour battant sous prétexte de non-ingérence dans les affaires internes.

Lire la suite...

Comment devenir musulman.

 

Louange à Allah Le Seigneur de l’univers. Que la paix et la bénédiction soient sur le Prophète Mohammed.

Comment devenir musulman. 


Cette lettre est faite pour corriger certaines fausses idées répandues parmi ceux qui ont le désir de devenir musulman, qu’il faut faire entre autre une déclaration de conversion en présence d’un ou plusieurs imams ou Cheicks, ou bien même d’un juge. Et que ce choix devrait être confirmé et validé par l’obtention d’un certificat officiel des autorités.

En fait, il est essentiel de corriger cette misconception car aucune des conditions citées ci-dessus ne sont obligatoires pour devenir musulman. Allah Le Très Haut, Le Savant connaît bien le secret des cœurs. Néanmoins le fait de faire enregistrer administrativement le choix de devenir musulman facilitera certaines démarches de la vie du musulman, comme faire le Hajj ou le Omra ( La Mecque est un territoire interdit aux non-musulmans et à l’accès contrôlé) et également la plupart des pays musulmans réclament un certificat de conversion à l’Islam pour enregistrer les mariages avec des musulmanes par « héritage ».

Lire la suite...

Que dit l'islam à propos du terrorisme?

 

Que dit l'islam à propos du terrorisme?

L'islam, qui est une religion de miséricorde, ne permet pas le terrorisme. Dans le Coran, Dieu a dit:

Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables. (Coran, 60:8)

Le prophète Mohammed interdisait aux soldats de tuer des femmes et des enfants,1 et il leur conseillait: {... Ne trahissez pas, ne soyez pas excessifs, ne tuez pas un nouveau-né.}2 Et il a aussi dit: {Quiconque a tué une personne qui avait fait un pacte (de non-agression) avec les musulmans ne sentira pas l'odeur du Paradis, même si son parfum peut être senti à une distance équivalant à quarante ans.}3

Lire la suite...

© 2008 . | Path2Islam