Dawah Office I.C.D.O

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

37 151 Certes, ils disent dans leur mensonge :

Haadith Aleatoire

 

Anas   a dit :
J'ai entendu le Messager d'Allah  dire : 
Allah  le Très-Haut dit :
"Ô fils d'Adam ! Tant que tu M'implores et que tu espères en Moi, Je te pardonnerai tes péchés et Je ne m'en soucierai pas.  
Ô fils d'Adam ! Si tes péchés atteignaient les nuages du ciel, et que tu implores Mon pardon, Je te pardonnerai, et Je ne m'en soucierai pas. 
Ô fils d'Adam ! Si tu Me rencontres avec l'équivalent de tous les péchés de la terre, sans rien M'associer, Je te donnerai l'équivalent en pardon." 
Rapporté pat Tirmidhi ( Riyad Es-Salihine chapitre 52 hadith 442 )

 

Social

Follow us on

Follow us on Youtube

WhatsApp This Page Now

Industrial City Jeddah Dawah Office Arabic website

Tweets I.C.D.O

United States 77.6% United States
France 7.8% France
Saudi Arabia 3.0% Saudi Arabia
Romania 1.4% Romania
United Kingdom 1.4% United Kingdom
Canada 1.1% Canada
Belgium 1.0% Belgium
Total:  96  Pays

0597798

En ligne:1
Aujourd'hui:59

Délaisser les fonctions religieuses

Délaisser les fonctions religieuses.

Q : Beaucoup de jeunes étudiants délaissent les fonctions religieuses… Quelle en est la cause, avez-vous un conseil à donner à l’auditoire ?

On remarque également que beaucoup d’étudiants en faculté de droit islamique (Sharî’a) cherchent par tous les moyens à se débarrasser de la fonction de juge ; quels conseils leur donnez-vous, votre éminence ?

R : Les fonctions religieuses telles que la fonction de juge, l’enseignement, la fatwa et la prédication sont des fonctions nobles et importantes.

Les musulmans en ont grand besoin, alors, si les savants venaient à les délaisser, ce serait les ignorants qui s’en chargeraient et donc ils s’égareraient eux-mêmes et les autres. Il est du devoir de ceux qui possèdent la science et la compréhension de la religion, de répondre à l’appel lorsque l’on a besoin d’eux, car ces domaines (être juge, enseigner, prêcher, guider vers Allah, etc.) sont en principe des obligations communautaires (Fardh Kifâya)[1] ; cependant, lorsqu’une personne apte est désignée, cela devient pour elle une obligation et il ne lui est alors plus permis d’avancer des excuses et de refuser.

De plus, même s’il semble qu’il y ait des personnes compétentes en nombre suffisant et que prendre ce poste ne soit pas une obligation pour lui en particulier, il doit regarder ce qui est le plus bénéfique, car Allah dit, par la bouche de Yûssuf au roi d’Egypte :

s012 v055

« “Assigne-moi les dépôts du territoire : je suis bon gardien et connaisseur”. »[2],

Lorsqu’il vit que l’intérêt général était qu’il s’en occupe. Il a demandé cette charge, or, c’était un prophète et un noble envoyé et les prophètes sont les meilleurs des gens. Yûssuf l’a réclamé dans le but de réformer, de rendre meilleurs les habitants de l’Egypte et les guider vers la vérité.

Aussi, l’étudiant doit demander le poste lorsqu’il y voit un intérêt général et il en est satisfait [si on le nomme] que ce soit  dans la justice, dans l’enseignement, au  ministère, etc. à condition que son but soit de réformer les gens et de faire le bien, non pas la vie d’ici-bas. Il agit donc sincèrement pour Allah, pour une récompense dans l’au-delà et pour être utile aux gens dans leur religion, en premier lieu, puis dans leur vie ici-bas.

De plus, l’étudiant ne doit pas accepter que les ignorants et les pervers soient nommés à ces postes. S’il est donc invité à occuper un poste convenable et qu’il pense en avoir l’aptitude et la force, qu’il réponde présent. Il doit aussi avoir une bonne intention et fournir tous les efforts possibles, sans dire : « Je crains ceci » ou « Je crains cela ».

Avec la bonne intention et la sincérité dans les actes, le serviteur se verra accordé le succès et l’aide d’Allah. S’il purifie son intention pour Allah et fait de son mieux, Allah lui accordera le succès.

A ce sujet, il y a le hadith d’Uthmân ibn Abîl-‘Âs, où il dit : « Ô Envoyé d’Allah, fais-moi imam de ma tribu ! » Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, répliqua :

« Tu es leur imam, aligne-toi sur le plus faible d’entre eux et trouve-toi un muezzin qui ne touche pas de salaire en contrepartie. »[3]

Uthmân a donc demandé d’être l’imam de sa tribu pour l’intérêt religieux général et pour orienter les gens, leur ordonner le bien, leur interdire le mal et leur apprendre, comme Yûssuf l’a fait.

Les savants ont dit qu’en fait, il est interdit de réclamer les postes à responsabilités lorsqu’il n’y a aucune raison, car c’est un danger, comme c’est rapporté dans le hadith, c’est-à-dire qu’il est interdit de le faire. Mais si le besoin et l’intérêt religieux public exigent de réclamer cette responsabilité, alors cela devient licite, selon le récit de Yûssuf et le hadith d’Uthmân précité, qu’Allah l’agrée.

  • Fatwa du cheikh Ben Baz
  • Revue des Recherches Islamiques, n°47, pages 161-163.

comments
© 2008 . | Path2Islam